Coeurdegastronome.com » Vin » Vin rosé : qu’est-ce que c’est ?

Vin rosé : qu’est-ce que c’est ?

Le vin ! Rien que le nom arrive à nous donner une sensation de bien-être digne de son appellation de nectar des dieux. En effet, le vin est, en plus d’être une boisson relaxante, une boisson très inspirante au point que les grecs et les romains ont créé des dieux spécialement pour le vin, Bacchus et Dionysos.

Cependant, quand on dit vin le terme reste un peu trop vague, s’agit-il de vin rouge, de blanc ou de rosé ? aujourd’hui en tout cas, il va s’agir de vin rosé.

Qu’est-ce que le vin rosé ?

Pour les amoureux du vin qui sont en recherche d’une expérience à la fois légère et conviviale, chaleureuse et rafraîchissante, le vin rosé peut s’avérer un choix idéal. Malgré qu’il n’est pas aussi consommé que le vin rouge, le vin rosé est en effet le vin le plus ancien que l’humanité ait connu. Le vin rosé, même si son nom indique que sa couleur est rose, se décline en plusieurs couleurs, toutes des nuances de rose, on peut compter 7 : Litchi, pêche, abricot, saumon, corail, cerise, framboise.

Ces couleurs ont été établies par des experts, mais elle dépendent néanmoins de beaucoup de facteurs pour qu’elles puissent être obtenues, notamment de la date de la récolte et de du climat qui avait régné pendant l’été. Mais le facteur principale qui nous permet d’obtenir sûrement la couleur voulue est bel et bien le cépage. Le cépage est le nom donné à la marque de vigne ou bien au genre du raisin lui-même, chaque cépage a donc ses caractéristiques. Pour la fabrication du vin rosé, on retient habituellement 3 cépages :

  • La syrah : c’est un cépage assez puissant, et c’est grâce à lui que l’on peut trouver des vins rosé assez forts, dont le goût est très bien structuré.
  • Le grenache : la source idéale des vins rosés bien fruités et ronds, c’est un cépage très généreux.
  • Le cinsault : qui quant à lui confère au vin rosé son goût acide mais aussi fleuri.

La fabrication des vins rosés :

Il nous est tous arrivé, dans une ivresse admirative devant un bonne bouteille de vin rosé dont on est entrain de boire un verre, de nous demander comment ce délicieux élixir a été fabriqué, mais surtout comment il a pu acquérir cette magnifique couleur.

Rien de sorcier, les vin rosés sont fabriqué de la même manière que les vins rouges et blancs, le secret est juste que si on le fabrique comme un vin rouge, il ne faut pas trop laisser macérer le jus avec les peaux de grains de raisin noir, et le contraire si l’on opte pour la méthode du vin blanc, c’est-à-dire laisser les grains de raisin en contact avec le jus jusqu’à ce qu’il se colore légèrement. Ce n’était finalement qu’une question de timing.

Des articles pour vous, sur notre blog :